[Rap-Rock / Hip Hop] Flobots - Survival Story (2010) [FLAC-16]

Téléchargement & Détails

Téléchargement Anonyme

Nous vous recommandons fortement l'utilisation d'un VPN pour télécharger vos torrents en toute sécurité & anonymat :

Accéder au VPN Trust.zone
Télécharger Télécharger le torrent
Seeders 1 Leechers 0 Complétés 13
Informations Voir les informations
Fichiers 12 - Voir les fichiers

Présentation

Ajouter à mes favoris Voir le NFO Signaler

Flobots
Survival Story (2010)



FLAC (16 bit)
posté aussi en MP3 (320 Kbs)

18030705061117029315600606.jpg


Ws5lJ8Y.jpg

Créé en 2000 par Jonny 5, le groupe sort un album l'année suivante, Onomatopoeia, sous le nom de Jonny 5 & Yak.

Après une séparation, Jonny 5 reforme un groupe avec un autre rappeur de Denver, Brer Rabbit, et choisit de prendre le nom de Flobots. Ils sont rejoints par ceux qui composent aujourd'hui le groupe et sortent un album en 2005, Flobots Present... Platypus. La présence d'un violon alto et d'une trompette dans leur musique – tout comme le fort contenu politique de leurs textes, notamment contre la guerre en Irak – les fait connaître rapidement dans leur ville natale.

Lors d'un concours animé par une radio de Denver, le groupe s'inscrit en interprétant le morceau Handlebars. Le sextuor est vainqueur, non seulement du concours de la meilleure chanson, mais également de la meilleure performance live. La radio diffuse largement le titre qui devient très populaire durant l'année 2007.

En avril 2008, le groupe est approché par le label Universal Republic et signe un contrat pour deux albums. Afin d'appuyer la sortie de Fight with Tools, Flobots fait l'affiche de plusieurs festivals, jouant aux côtés de groupes comme Metallica, Offspring, The Raconteurs ou encore Scars on Broadway.


Genre : Rap-Rock / hip-hop
Origine : Denver, Colorado (USA)

18030705061117029315600608.jpg

18030705061217029315600610.jpg

line-up :
James « Jonny 5 » Laurie : chant
Stephen « Brer Rabbit » Brackett : chant
Mackenzie Gault : alto, chant
Jesse Walker : basse
Kenny « Kenny'O » Ortiz : batterie




bymlFg3.jpg


Critique de l'Album


La pochette du disque raconte en quelque sorte l’histoire récente de Flobots. En 2008, leur Fight With Tools a été un succès énorme. A la faveur de la montée en puissance du mouvement démocrate radical américain avec la possibilité qu’après 8 années de guerres et de conservatisme, un démocrate socialiste Noir parvienne à la présidence des États-Unis, le groupe très engagé dans les valeurs de solidarité, d’écologie et de paix, en mariant le Hip-Hop à la musique Folk, s’est fait l’écho de toute cette génération de jeunes post-hippies qui se sont soudainement senti représentés au-delà d’un cercle jusqu’alors confidentiel. La mixité et la gauche sont devenus à la mode. Obama en a été le navire de tête, Fight With Tools l’a talonné, et la vague s’est écrasée avec fracas le 4 novembre 2008.

Si aujourd’hui la tempête s’est calmée, les Flobots tiennent à prouver qu’ils ont survécu à la déferlante et reviennent avec un nouveau disque montrant que si les flots se sont peu à peu retirés, le flow est toujours efficace. La production s’est orientée vers un Rock plus brut, plus énergique. Le premier titre, « Cracks in the Surface », donne le ton de l’album : riffs plus énervés, rythmes plus enfiévrés, et arrangements à l’avenant. Le violon perd un peu de sa nature folk et prend presque le rôle d’une guitare. La musique gagne en cohérence et en groove sans perdre d’âme. Peut-être un peu de délicatesse et d’originalité… Gros point noir de l’album : un mixage un peu bruitiste épuisant à la longue.

Avec Survival Story, les Flobots s’éloignent un peu du son de Cake ou des français Louise Attaque, pour lorgner du côté de Rage Against the Machine ou encore Rise Against (à noter la présence du chanteur de ces derniers sur « White Flag Warrior »?). Le groupe n’a rien perdu de sa verve revendicative, mais on peut regretter que leur musique se rapproche de la sphère « Rock de hippie » ; dans la niche Hip-Hop, ils étaient à peu près seuls et c’est bien cela qui faisait une partie de leur charme.


"plusieurs avis valent mieux qu'un"
La toile bruissait depuis quelques mois d'excitation à l'idée de découvrir enfin le nouvel album de Flobots, Survival Story.

Flobots ? Oui, Flobots. Le groupe est de Denver, existe depuis 2000 (sous d'autres formes) autour de son leader et chanteur Jonny 5 et avait été révélé en 2007-2008 par un premier album authentique dont avait été extrait un morceau à succès, "Handlebars" (2008?), gros succès mérité annonciateur d'un mélange savoureux de rock à guitares (et violon) et de hip hop. Les Flobots sont vendus partout comme une extension bizarroïde car hyper politisée de Rage Against The Machine, mélange d'un discours de gauche, de rock chevelu et à guitares, mâtiné d'électro et chanté à la façon d'un vrai groupe de rap. Dans les bacs ces jours-ci et donc "fuité" depuis peu, Survival Story est une vraie curiosité et un album qui ne déçoit pas (tant que ça). Certains titres sont excellents et remarquables ("Defend Atlantis", "The Effect", "Superhero", "If I"?), tandis que d'autres font office de garniture ("Panacea for the Poison" notamment, très bof bof). L'ensemble est fascinant et ultra stimulant.

La musique de Flobots, produite cette fois-ci par l'ancien collaborateur des Beastie Boys Mario Caldato, fait partie de ces produits métissés qui hybrident les musiques d'aujourd'hui. Inclassable et par nature insatisfaisant, ce genre d'album n'en mérite pas moins une écoute ultra-attentive et un jugement... enthousiaste. Décevant pour les rockeurs, frustrant pour les hip-hopers, il est possible que ces types-là (on n'espère pas en fait) inventent la musique de demain....



une petite idée, alors Youtube est votre ami :




YEU1vqt.jpg

Format : FLAC (16 bit)
durée totale : 50 mn 36 s
présence pochette & livret : non

les titres de l'album :
1. Cracks in the Surface
2. The Effect
3. Defend Atlantis
4. If I
5. White Flag Warrior
6. By the Time You Get This Message...
7. Airplane Mode
8. Whip$ and Chain$
9. Good Soldier
10. Superhero
11. Infatuation
12. Panacea for the Poiso



4Rl3pip.jpg

Hébergeur : seedbox

Nombre de fichiers : 12

Total du post : 361 Mo



les autres uploads du druide
en cliquant sur le bouton

OIcmKZU.jpg

-----------------------------------------------



17112206375917029315381855.jpg

Commentaires

Derniers commentaires

Aucun commentaire à afficher